ecstasy: le traître démasqué
Page d’accueil Plus d'informationsContactsSites concernant la Scientologie
Un dernier mot...


[Image]
“ L’ecstasy me rendait folle. Un jour, j’ai croqué un verre, comme j’aurais croqué une pomme. Il a fallu que j’aie des bris plein la bouche pour réaliser ce qui m’arrivait. Une autre fois, j’ai déchiré des chiffons avec les dents pendant une heure.”

Anne, toxicomane(0)

Toi, le jeune : exprime ta liberté et ton indépendance autrement qu’en prenant de la drogue. Dans quelques années, tu auras des enfants... que diras-tu si eux aussi se mettent à se droguer (donc à se détruire) ?

Tu as pleinement le droit d’exister, de t’amuser, de te changer les idées et de vivre mieux. Mais la drogue n’apporte pas le bonheur. La vraie joie se cache au fond de toi. Pars à sa découverte !

Vous, les parents : on tente de nous faire admettre qu’une civilisation sans drogue est impossible. Idée aussi folle que récente. Agissons pour qu’elle disparaisse à jamais. Sans quoi les drogues (contrairement aux boniments à la mode) conduiront l’humanité au cimetière.

Entourons nos enfants, consacrons-leur du temps. Soyons à l’écoute de leurs problèmes, de leurs attentes. Soutenons leurs efforts. Encourageons leur bonne volonté, leur déterminisme. Le jour où ces valeurs retrouveront tout leur sens, la vie sera plus belle pour chacun.

<Page 01Page 02Page 03Page 04Page 05Page 06Page 07Page 08Page 09Page 10Page 11Page 12Page 13Page 14Page 15Page 16Page 17Page 18Page 19PrécédenteSuivante

© 2001-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.