ecstasy: le traître démasqué
Page d’accueil Plus d'informationsContactsSites concernant la Scientologie
Attention à l’intox !


...........................

“ Après l’ecstasy, je prenais de l’héroïne pour atténuer la descente. C’est comme ça que je suis devenue accro.”

Sandrine, toxicomane(0)

...........................

LA « BONNE » IMAGE DE CERTAINES DROGUES VIENT LA PLUPART du temps des médias. Lorsqu’apparaît une nouvelle substance, elle n’est jamais bien « méchante » selon eux. Puis surgissent les ravages. Les médias relatent alors quelques-unes de ses nuisances. Mais le mal est déjà fait : l’idée que telle drogue « n’est rien du tout » a déjà pénétré dans la population.

Prenons un exemple typique : le haschisch, considéré comme une drogue « inoffensive ».

Les expériences démontrent, entre autres, que :

  • les perceptions et la vivacité d’esprit baissent (au point que les pilotes d’avion n’arrivent pas à réussir un atterrissage sur un simulateur après avoir fumé un « joint » contenant 20 mg de THC) ;(7)

  • des traces de THC (principe actif du « hasch ») restent présentes dans le corps pendant des mois (contrairement à l’alcool qui disparaît en 6 heures) ;(7)

  • le cannabis et le THC qu’il contient modifient le patrimoine génétique de l’Homme et nuisent au fœtus (effet nocif qui met en danger les générations à venir).(8)

    Et la liste ne s’arrête – hélas – pas là. Mais, à part les spécialistes de la question, qui connaît ces faits ? Bien peu de gens. Pour la majorité, le haschisch n’est « pas plus dangereux qu’une cigarette »...

  • <Page 01Page 02Page 03Page 04Page 05Page 06Page 07Page 08Page 09Page 10Page 11Page 12Page 13Page 14Page 15Page 16Page 17Page 18Page 19PrécédenteSuivante

    © 2001-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.