ecstasy: le traître démasqué
Page d’accueil Plus d'informationsContactsSites concernant la Scientologie
Qui dit mieux ?


“Si tu n’as pas le moral, que tu es “en bas”, l’ecsta t’enfonce encore plus. J’ai vu des gens assis, effondrés, les yeux fermés, la tête en bas pendant 6 heures. Et ils croyaient qu’ils dansaient comme les autres !”

Diane, toxicomane(0)


UNE CENTAINE D’ÉTUDES ONT DÉJÀ ÉTÉ MENÉES SUR L’ECSTASY. Elles montrent (entre autres) que :

  • même l’absorption d’une demi-pilule d’ecstasy peut provoquer des symptômes graves (comme le cas de cette jeune femme de 18 ans que seule une transplantation du foie a permis de sauver) ;(16)

  • d’autres drogues et produits dangereux (dont même de la mort aux rats(15)) se trouvent mélangés dans les comprimés ;

  • des adolescents en meurent (depuis 1987) ; à la suite de surdoses provoquant entre autres des crises cardiaques ;

  • l’ecstasy peut déclencher des ravages au cerveau, aux reins et au foie, « ... des lésions parfois dangereuses et même durables »(10)

  • cette drogue peut provoquer un effet neurotoxique irréversible sur les neurones, même à faible dose ;(11)

  • l’ecstasy change la structure des gènes qui composent un être humain et leur fonctionnement. (En d’autres termes, elle modifie les schèmes biochimiques programmés par l’ADN(12)).

    Que faut-il de plus avant de considérer l’ecstasy pour ce qu’elle est : une drogue dangereuse ?

  • <Page 01Page 02Page 03Page 04Page 05Page 06Page 07Page 08Page 09Page 10Page 11Page 12Page 13Page 14Page 15Page 16Page 17Page 18Page 19PrécédenteSuivante

    © 2001-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.