ecstasy: le traître démasqué
Page d’accueil Plus d'informationsContactsSites concernant la Scientologie
Une drogue peut en cacher une autre...


L’ECSTASY NE REND PAS DÉPENDANT ? PAS SI SÛR. EN EFFET, SI l’on ne devient pas « accro » à l’ecsta lors de la première prise, quatre dangers existent :

DANGER N° 1 Le mélange avec d’autres drogues. N’importe quelle pastille ou gélule d’ecstasy risque d’avoir été « coupée » avec des produits dangereux. Voire des substances qui rendent « accro » (LSD, héroïne, etc.).

[Image]
“Dans les raves parties, les jeunes commencent à prendre de l’ecstasy. Ils fréquentent des habitués plus âgés qui sont déjà accrochés à l’héroïne et qui leur en passent.”

Samuel, toxicomane(0)

Aucun vendeur ni aucun consommateur ne savent réellement ce que renferme un comprimé d’ecstasy. Ainsi, avec chaque cachet, on prend un risque incalculable (ce que ni le contrôle ni la légalisation par l’Etat ne diminueraient, car il n’y aura jamais de la « bonne » ecstasy).

DANGER N° 2 Le besoin d’augmenter la dose pour ressentir les effets. Les utilisateurs affirment que « l’efficacité » de l’ecstasy diminue beaucoup après la première prise. On commence à en avaler plus, et les côtés négatifs s’amplifient.

Comme il se passe moins de choses, on essaie d’autres drogues... Ces produits, souvent encore plus néfastes, pourront causer une dépendance...

DANGER N° 3 Le besoin de faire appel à d’autres drogues pour masquer les douleurs que provoque la « descente ». En effet, lorsque les effets de l’ecstasy se dissipent, on peut traverser de très durs moments : douleurs, déprime, confusion.

C’est à ce moment-là qu’on passe à l’héroïne, pour « souffrir moins ». Certains dealers le savent bien : ils profitent des « after hours » ou sorties des parties pour dégoter de nouveaux clients...

On ne rigole pas avec la drogue. Un seul comprimé peut faire basculer votre vie.

DANGER N° 4 L’idée fausse qu’on se sent bien seulement avec de l’ecstasy (d’où l’envie d’en prendre plus souvent, même en dehors des soirées techno).

Piège mental donc, où l’on pense qu’une drogue va nous aider à rester dans un monde irréel.

<Page 01Page 02Page 03Page 04Page 05Page 06Page 07Page 08Page 09Page 10Page 11Page 12Page 13Page 14Page 15Page 16Page 17Page 18Page 19PrécédenteSuivante

© 2001-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.