ecstasy: le traître démasqué
Page d’accueil Plus d'informationsContactsSites concernant la Scientologie



Ecstasy hors-la-loi

...........................

Un bonbon, c’est rien. Une seringue, c’est grave.

La forme du cachet d’ecstasy contribue à sa popularité : avaler un bonbon est un acte banal. S’il fallait se piquer le bras avec une seringue pour chaque dose d’ecstasy, bien des jeunes ne commenceraient jamais.

...........................

1985 USA : le MDMA figure sur la liste des substances dangereuses et il est interdit.(6)

1986 Suisse : l’Office fédéral de la santé publique, le 17 mars 1986, range l’ecstasy dans la catégorie des « hallucinogènes », parmi les substances interdites.(6)

USA : la Drug Enforcement Agency (DEA) le classe dans les drogues dangereuses et de valeur thérapeutique douteuse ou nulle.(6)

La commission des stupéfiants de l’ONU en interdit la production et la consommation.(6)

Aujourd’hui, l’ecstasy reste un produit illégal et dangereux.

[Image]
“Quand on consomme de l’ecsta tous les soirs, on a froid, mal aux reins, aux jambes. On se bouffe les lèvres et les doigts jusqu’au sang.”

Pascale, toxicomane(0)

<Page 01Page 02Page 03Page 04Page 05Page 06Page 07Page 08Page 09Page 10Page 11Page 12Page 13Page 14Page 15Page 16Page 17Page 18Page 19PrécédenteSuivante

© 2001-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.