ecstasy: le traître démasqué
Page d’accueil Plus d'informationsContactsSites concernant la Scientologie
Le mensonge de l’extase chimique


3,4-MÉTHYLÈNEDIOXYMÉTAMPHÉTAMINE, UN AFFREUX NOM pour une affreuse invention. Ce sont des chimistes allemands qui ont créé ce stimulant et cet hallucinogène.(2)

En 1914, dès les premiers tests de ce produit (utilisé comme « coupe-faim »), les mauvaises surprises apparaissent : des effets secondaires néfastes. A tel point que le fabricant stoppe sa production. Et range le MDMA aux oubliettes.

Mais dès 1981, des petits malins ramènent le MDMA à la vie. Bien vite, propulsé par la naissance du mouvement techno,(2) il devient la drogue à la mode. Une drogue qui agit sur le cerveau et permet – soi-disant – de se dépasser, de ne plus ressentir son corps, de voir le monde autrement.

Ils affirment que ces comprimés amplifient les sensations lorsque l’on touche ou caresse... Que c’est la drogue de la sexualité et de la sensualité... Qu’elle aide à entrer en contact avec les autres... Un nom plus commercial s’impose : désormais, le MDMA s’appellera « ecstasy » (de « extase »), ou « pilule d’amour ».

L’histoire des drogues est remplie de mensonges. Ces fausses promesses ont déjà conduit trop de gens à la perte de leur propre estime, à la toxicomanie et à son cortège de drames. L’histoire de l’ecstasy n’est pas différente...

Les études montrent que le MDMA n’a par lui-même aucune influence ni sur la puissance du désir, ni sur l’intensité du plaisir. La véritable extase n’a rien à voir avec les drogues. De plus, la « pilule d’amour » porte mal son nom :

  • on prend de l’ecstasy pour soi-même, pas vraiment pour faire la rencontre de sa vie, ni pour aller vers les autres(0);

  • L’action de la « pilule d’amour  » paraît plus sensuelle que sexuelle : l’érection et l’orgasme (quel que soit le sexe) semblent en effet, plus difficiles à obtenir.(4)

  • <Page 01Page 02Page 03Page 04Page 05Page 06Page 07Page 08Page 09Page 10Page 11Page 12Page 13Page 14Page 15Page 16Page 17Page 18Page 19PrécédenteSuivante

    © 2001-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.