ecstasy: le traître démasqué
Page d’accueil Plus d'informationsContactsSites concernant la Scientologie
Milieu techno et rave : pas autant d’ecstasy qu’on le dit ?


...........................

Rave ou mauvais rêve ?

92% des consommateurs d’ecstasy s’adonnent en plus au cannabis, à l’héroïne, à la cocaïne, aux amphétamines, etc.(2)

96% des participants à une soirée techno consommeraient de l’ecstasy, selon une étude suisse romande.(2) 90 %, estiment les jeunes suisses-alémaniques.(3)

...........................

Certains ados affirment qu’on surestime la quantité d’ecstasy consommée dans les lieux de « techno » et de « rave ». Ils font partie de ceux (rares) qui savent s’en passer. Et pour que leurs parents ne s’inquiètent pas trop, ils tentent de minimiser l’ampleur des dégâts. Sans quoi, ils n’auraient plus l’autorisation de participer à ces soirées...

D’autre part, de grandes entreprises sponsorisent ces soirées (bonnes affaires obligent...). Elles doivent donc prétendre qu’il ne s’y passe rien de bien dangereux. Nombre de parents se laissent prendre : « ces rave parties ne peuvent pas être ce que l’on dit puisque telle institution les cautionne ».

Mauvais calcul de la part de ces entreprises, pourtant. Car leur image sera souillée le jour où les parents réaliseront que techno = ecstasy. Et que c’est lors de ces folles nuits que leurs gosses ont mis le doigt dans l’engrenage des drogues.

<Page 01Page 02Page 03Page 04Page 05Page 06Page 07Page 08Page 09Page 10Page 11Page 12Page 13Page 14Page 15Page 16Page 17Page 18Page 19PrécédenteSuivante

© 2001-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.